En ce moment
 

Pour Karine Le Marchand, Claire Chazal n'est pas à plaindre: "Elle va partir avec des centaines de milliers d'euros"

Pour Karine Le Marchand, Claire Chazal n'est pas à plaindre:
 
 

L'animatrice a dit franchement ce qu'elle pensait de l'éviction de la présentatrice de TF1.

Hier soir dans Touche Pas à mon poste, les chroniqueurs se sont exprimé sur l'actu télé du jour: Claire Chazal virée du 20 heures de TF1. Et si de nombreuses personnes du PAF, sur le plateau ou en dehors, ont tenu à rendre hommage à la journaliste, Karine Le Marchand, invitée par Cyril Hanouna, a quant à elle été bien moins tendre.

Elle a d'abord estimé que c’était le jeu de la télévision et que les personnalités vont et viennent: "Quand elle est arrivée à l'antenne, elle a pris la place de quelqu'un d'autre aussi. On ne fait pas d'angélisme dans nos métiers. On est tous sur des sièges éjectables", a-t-elle jugé.

La présentatrice de L'Amour est dans le pré sur M6 a estimé que Claire Chazal avait un poste confortable : "C'est magnifique qu'elle ait fait 24 ans d'antenne. Moi, j'aurais bien voulu la voir dans d'autres exercices. Elle s'est aussi contentée pendant des années de ne travailler que le week-end !", a-t-elle lancé avant d'ajouter : "Moi, j'aurais bien voulu dans ma vie de famille faire ça. Elle aurait pu aussi investir d'autres magazines un peu plus dangereux par ailleurs (...) faire des choses un peu moins lisses."

Elle a été plus loin en ajoutant que d'autres personnes en France ont davantage de quoi se plaindre. "C'est dur parce que c'est une humiliation publique. Mais elle a 57 ans, elle va partir avec des centaines de milliers d'euros. On peut aussi penser à d'autres gens qui ont 57 ans, qui n'ont plus de boulot parce qu'on va délocaliser dans un autre pays. Ça va ! Là personne ne va pleurer !", a-t-elle enfin lâché.




 

Vos commentaires