En ce moment
 

FURIEUSE, Geneviève de Fontenay QUITTE le plateau de TPMP: "Ça ne devait pas se passer comme ça" (vidéo)

FURIEUSE, Geneviève de Fontenay QUITTE le plateau de TPMP:

Ce mardi dans l'émission Touche pas à Mon Poste, les animateurs ont tout fait pour raisonner Geneviève de Fontenay afin qu'elle écoute leurs propos et qu'elle reste sur le plateau, mais l'ancienne présidente du comité Miss France n'a rien voulu savoir.

Tout à démarré sur cette question de Cyril Hanouna: "Il paraît que vous êtes beaucoup en contact avec le président?" "Oui, ça fait deux ans que nous correspondons par SMS. Je ne le ménage pas, je lui dis tout ce que je pense!, lui a répondu la dame de 86 ans.

"Ca ne peut pas marcher. Je suis contre"

"Je parle de tout, de tout ce qu’il fait. Je fais des observations sur tout ce qu’il se passe", explique-t-elle, avant de prendre un exemple. "Je lui dis par exemple que j’espère que la PMA (procréation médicalement assistée) ne sera pas adoptée, car il est content d’avoir un père, que Brigitte a des enfants qui ont un père. Quand on veut faire une loi pour dire que à la naissance, l’enfant n’aura pas de père, à la demande des lesbiennes, et bien je pense que ça ne peut pas marcher. Je suis contre. Je lui ai dit, je lui ai écrit… Et d’ailleurs, il fait traîner."

"Il faut vivre avec votre temps", suggère Cyril Hanouna. "Des enfants ont deux papas ou deux mamans qui sont très unis et qui s’en occupent très très bien."

"Faire une loi pour dire à un enfant qu’il n’aura pas de père à la naissance? Une loi?", s’offusque Geneviève de Fontenay.

"Si c’est pour entendre ça, je m’en vais!"

"La seule chose dont a besoin un enfant, c’est d’amour, point barre", souligne Mathieu Delormeau. "Mais non, enfin! Ce n’est pas quand il naît qu’on doit lui dire tout de suite qu’il n’a pas de père! Non mais ça ne va pas! Si c’est pour entendre ça, je m’en vais!"

"On a le droit de ne pas être avec toi Geneviève. On peut débattre, asseyez-vous!", lancent les chroniqueurs. "Les lesbiennes ne veulent pas mettre d’homme dans leur lit pour faire un bébé, et puis elles vont chercher une semence. A trois ans à l’école on va demander au petit « ben où il est ton papa ? », et il va répondre « Ben je ne sais pas, j’en ai pas de papa", s'emporte encore la présidente du Comité Miss Prestige National"

Gilles Verdez tente encore: "Ecoutez ce qu’on a à dire, rasseyez-vous je vous en prie!"

"J’ai pas de salaire et j’ai dépassé l’heure"

"Non, je n’ai rien dit de la soirée, de toute façon je devais partir à 21 heures", dit-elle, visiblement frustrée. "J’ai pas de salaire et j’ai dépassé l’heure."

"Ouvrez votre esprit, mais on vous aime quand même", dit Mathieu Delormeau. "Ça ne correspond pas du tout à ce que je devais vous dire. Quelque chose n’a pas marché, j’aime autant te dire que quelque chose n’a pas marché comme on me l’avait présenté."

"Très bien, Geneviève va rentrer", abandonne Cyril Hanouna. "On accepte qu’elle parte un peu avant".

Vos commentaires