En ce moment
 

Cyril Hanouna va interviewer Jean-Marie Le Pen: Matthieu Delormeau est HORS DE LUI (vidéo)

Cyril Hanouna va interviewer Jean-Marie Le Pen: Matthieu Delormeau est HORS DE LUI

"Jean-Marie Le Pen voulait absolument que j’aille faire une interview de lui. Je voulais vous demander votre avis. Qu’est-ce que vous en pensez?", demandait hier soir Cyril Hanouna à ses chroniqueurs dans "Touche pas à mon Poste".

Cyril Hanouna évoque des extraits du livre qui va prochainement sortir et qui, selon lui va faire beaucoup parler de lui.

"Ça sera une interview sans concessions, on va lui rentrer dedans, on va vouloir tout savoir, on va voir ce qu’il pense de sa fille, à quelques jours de élections européennes", précise le présentateur.

Bonne ou mauvaise idée?

"Evidemment qu’il faut l’interviewer, c’est le fil rouge de ce livre de scandales et de révélations", pense Gilles Verdez. "Il est connu pour être sans langue de bois, il parle sans filtre depuis qu’il n’est plus en politique, il pourra faire des révélations."

Mauvaise idée pour Raymond Aabou. "J’ai grandi avec lui, j’en ai marre de ses propos. Pour moi, c’est un vieillard, pourquoi lui donner la parole? Laissons le tranquille."

Matthieu Delormeau est contre aussi, mais pour d'autres raisons. "Là où tu te trompes, Raymond, c’est que c’est un animal politique, un animal culturel. On l’aime ou on l’aime pas mais il est extrêmement cultivé, il sait débattre. Ces gens-là, pour moi, si on veut ne pas trop les humaniser, il faut les mettre dans des émissions politiques face à des animaux politiques. Balance ton Post, même s’il y a des gens intelligents, ce n’est pas encore, pour le moment, considéré comme une émission politique, c’est du divertissement."

Mais d'autres chroniqueurs défendent l'idée de Cyril Hanouna, qui est visiblement très vexé que Matthieu Delormeau ne le considère pas à la hauteur pour affronter le personnage de Jean-Marie Le Pen. "A chaque fois qu’il a été face à des gens qui n’étaient pas des journalistes politiques établis, à chaque fois il s’est planté. Le pire ennemi de Le Pen en télévision, c’est lui-même. Plus il aura des gens normaux en face de lui qui lui donnent la parole, plus sa voix sera éteinte".

"Les gens veulent juste du buzz"

Finalement, ce sont les téléspectateurs qui décident si l’idée est bonne ou pas. 67% sont pour. "Mais oui, les gens veulent du buzz", rétorque Mathieu Delormeau.

"Non, les gens veulent du show, là il y a pas de show. On va se placer en contradicteur pour savoir ce qu’il s’est passé. Moi, j’ai envie de savoir ce que pense Jean-Marie Le Pen aujourd’hui de sa fille", se défend Cyril Hanouna. "Les élections européennes arrivent dans quelque semaines, j’ai envie de savoir aussi ce qu’il pense de Marion Maréchal-Le Pen, qui est sa véritable héritière? J’ai envie de le savoir, les téléspectateurs aussi. Demain, j’irai donc interviewer Jean-Marie Le Pen, puisque à 67%, vos voulez que j’y aille? Ça va être un peu chaud je pense, on est diamétralement opposés sur les idées."

Vos commentaires