En ce moment
 

Des LARMES dans Top Chef: voici qui a été éliminé cette semaine (vidéo)

La compétition devient de plus en plus serrée dans Top Chef. En cette quatrième semaine, les candidats ont eu deux occasions de se qualifier directement pour la prochaine étape du concours. Tout d'abord lors de la première épreuve, où les brigades devaient soumettre un plat de pâtes à l'appréciation de la chef triplement étoilée en Italie, Annie Féolde. Si ce plat était sélectionné, la brigade faisait ensuite déguster un tiramisu. Le meilleur tiramisu assurait alors à toute sa brigade un précieux sésame pour la qualification.

Avec sa "forêt enchantée", Florian a ainsi offert à la brigade d'Hélène Darroze sa place dans la compétition la semaine prochaine.


Moderniser le cassoulet

La deuxième épreuve s'est déroulée à Toulouse, ville de cœur de Michel Sarran, où le chef a lancé pour défi aux candidats de moderniser le cassoulet, du moins dans son apparence. Une épreuve qui a vu s'illustrer Marouane. Envoyé seul au charbon par son chef de brigade Jean-François Piège pour le "responsabiliser", il a su séduire avec son "cassoulet en trois temps".


"J'ai confiance en toi, je sais que tu vas y arriver


Chaque chef de brigade a alors dû choisir quel candidat il enverrait en dernière chance. Philippe Etchebet a décidé d'envoyer Damien: "Je sais que t'as les épaules pour continuer, j'ai confiance en toi, je sais que tu vas y arriver". Jean François-Piège a choisi d'envoyer Anissa: "Lors des épreuves précédentes, elle était toujours en binôme. J'ai envie de voir, chez Anissa, cette capacité de s'exprimer". Quant à Michel Sarran, c'est Guillaume qu'il a décidé de mettre sur la sellette: "Sur les dernières épreuves, ils ont travaillé en binôme, ils s'entendent très bien. Je suis obligé de revenir au début, et de voir comment se sont déroulées les qualifications. C'est vrai que Guillaume est celui qui est rentré le plus difficilement dans le concours Top Chef".


Le plat de Damien met tout le monde d'accord

Pour gagner leur place dans la prochaine étape de la compétition, Damien, Anissa et Guillaume ont eu une heure en cuisine, avec un produit imposé: la betterave. Le plat qui a mis tout le monde d'accord, c'est celui de Damien: "Crème de betterave, betterave rôtie et en carpaccio, son tartare de canard, bouillon et pommes de terre soufflées". Ensuite, il a fallu choisir… et les chefs ont penché pour l'assiette de Guillaume, intitulée, "La betterave en toute simplicité". 


Une assiette réussie, éliminée

Anissa, qui avait pourtant présenté une très belle assiette, intitulée "Fleur de betterave", est donc éliminée. "Désolée de vous avoir déçu, chef", lance-t-elle, émue, au chef Piège. "Je suis déçu pour toi, moi, tu m'as pas déçu", répond-il.

Pourtant, l'assiette d'Anissa n'est pas ratée, loin de là... "Aujourd'hui, elle a pris un parti qui n'était pas celui qu'il fallait prendre pour gagner. C'est triste, parce que ce qu'elle nous a apporté durant les différentes épreuves était extrêmement important. Tu étais la coéquipière rêvée", ajoute Jean-François Piège.


"C'est le jeu, j'ai fait ce que j'ai pu"

La jeune femme de 26 ans, qui exerce en tant que sous-chef dans des palaces, n'a pu retenir ses larmes: "Je suis un peu frustrée, parce que j'ai pas su démontrer vraiment ma cuisine, et faire vraiment ce que je voulais. C'est le jeu, j'ai fait ce que j'ai pu…".

"Tu peux être fière de ce que t'as fait", estime Philippe Etchebest: "C'est dommage de te voir partir, parce que tu es quelqu'un qui a du tempérament, je pense que tu aurais pu t'imposer davantage dans ce concours".

Vos commentaires