En ce moment
 

"J'ai vraiment honte de ce que je sors": Baptiste énervé par le résultat de sa tomate-mozza SUCRÉE (vidéo)

  • "J''ai vraiment honte de ce que je sors": Baptiste énervé par le résultat de sa tomate-mozza SUCRÉE

  • Epreuve EXTRAORDINAIRE dans Top Chef: le plat miroir (1/2)

  • Epreuve EXTRAORDINAIRE dans Top Chef: le plat miroir (2/2)

 

Neuf candidats sont toujours en lice pour la 5ème semaine de concours. Parmi eux, Baptiste tente de rester dans la course. Mais l'épreuve du "plat miroir" est un véritable défi.

Les neuf candidats de Top Chef ont dû s'affronter lors d'une épreuve sur le thème des fraises et du sucre. Des enfants ont jugé les plats des participants, mais ils n'étaient pas les seuls à rendre un avis. Ce que les brigades ne savaient pas, c'est que ces chérubins ont pour parents, ou grands-parents, des artisans élus "meilleurs ouvriers de France". Deux places qualificatives pour la prochaine semaine de compétition étaient en jeu.


Le plat miroir

Pour la deuxième épreuve, Paul Pairet, un chef hors norme, sacré meilleur restaurateur du monde, était présent. Ce chef 3 étoiles, venu de Shangaï, a immergé les candidats dans son univers avant-gardiste et a défié les cuisiniers sur l'une de ses spécialités : le plat miroir.

Les candidats ont dû réaliser deux assiettes de tomate-mozzarella visuellement identiques, sauf que l'une devait être salée et l'autre sucrée. A l'issue de l'exercice, Paul Pairet n'a qualifié qu'un seul candidat pour la suite du concours.

Baptiste a eu beaucoup de mal à réaliser la version sucrée de la tomate-mozzarella. Il a intégré de la fraise et de la menthe à sa recette. Mais pris par le temps, il n'a pas réussi à terminer son plat à temps. Il s'est découragé et a commencé à mettre sa recette en question. "J'ai vraiment honte de ce que je sors. J'ai l'impression d'avoir fait un travail d'apprenti", a lancé le candidat après le décompte final.

Au moment de juger le plat, Paul Pairet a trouvé le résultat un peu "sale" et ne l'a pas sélectionné.

Vos commentaires