En ce moment
 

Le combat Booba/Kaaris va-t-il enfin avoir lieu? L'organisateur fait une grande annonce (vidéo)

Le combat Booba/Kaaris va-t-il enfin avoir lieu? L'organisateur fait une grande annonce (vidéo)
© Images Isopix

Y aura-t-il un nouvel affrontement entre Booba et Kaaris? C'est ce que promettent les deux rappeurs depuis plusieurs mois déjà. Un combat "octogone" selon les règles du MMA (arts martiaux mixtes). En France, ce sport est pourtant interdit. Chacun s'adonne donc à trouver un lieu. D'abord Bruxelles, puis la Tunisie et maintenant la Suisse. Booba assure avoir trouvé un organisateur prêt à accueillir les deux artistes.

Problème: les clauses du contrat ne semblaient pas convenir à Kaaris. Une récompense moindre, une destination non voulue... Jusqu'à présent, le rappeur a décliné l'invitation et a refusé de signer le contrat. Mais ce lundi, l'organisateur suisse, à qui Booba a fait appel, s'est exprimé dans une vidéo postée par l'interprète d'OKLM. "On vous a entendu Monsieur Kaaris", commence-t-il. "C'est pour cette raison que nous offrons 500.000 euros de primes + 500.000 euros de primes de gagnant. Donc une offre à un million d'euros", explique-t-il. Avant d'ajouter: "Cette offre respecte vos conditions et vos souhaits. Booba a déjà signé".



Un combat qui peut rapporter gros

Se battre pour un million d'euros. Voilà ce qui devrait changer la donne. Kaaris va-t-il accepter de sa battre comme le propose son rival en Suisse? Sa réponse est très attendue. 

Le coup peut rapporter gros pour les deux rivaux distribués chez Universal. Des sites de paris proposent déjà de miser sur ce combat. En 2018, le youtubeur et rappeur britannique KSI avait organisé deux matches de boxe avec d'autres youtubeurs, dont l'Américain Logan Paul, qui leur ont rapporté des millions de dollars.

Frères ennemis du rap français après avoir été proches, Booba et Kaaris ont été condamnés début octobre à 18 mois de prison avec sursis pour leur retentissante bagarre à l'aéroport parisien d'Orly en août. Ils avaient effectué dans la foulée trois semaines de détention provisoire. Depuis la "bataille d'Orly", les deux pères de famille ont continué à se lancer des piques, dans la tradition du clash de rap, et ont accepté de s'affronter à mains nues pour régler leur différend. 

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires