En ce moment
 

Karine Le Marchand incendiée sur Twitter pour son avis sur Claire Chazal, elle se justifie

Karine Le Marchand incendiée sur Twitter pour son avis sur Claire Chazal, elle se justifie

Les propos tenus par l'animatrice sur le départ de Claire Chazal de TF1 n'ont pas plu à tout le monde. Elle s'est donc justifiée sur Twitter.

Petite tempête lundi en fin d'après-midi lorsqu'on a appris que Claire Chazal, présentatrice emblématique du 20 heures de TF1 était mise de coté par la chaîne. Les réactions ont fusé de toutes parts et dans Touche pas à mon poste, Karine Le Marchand a été plutôt cassante envers la journaliste.

"Quand elle est arrivée à l’antenne, elle a pris la place de quelqu’un d’autre aussi. On fait pas d’angélisme dans nos métiers, on est tous sur des sièges éjectables", avait lancé la présentatrice de l'Amour est dans le pré, avant d'ajouter : "Elle s’est aussi contentée pendant des années de travailler que le week-end. Elle a bien raison. Elle a de la chance d’avoir eu un job qui lui reste fidèle alors qu’elle ne travaille que vendredi, samedi, dimanche."

Elle avait surtout eu une pensée pour les gens qui n'ont pas la même chance qu'elle lorsque qu'ils sont virés : "Elle va partir avec des centaines de milliers d'euros. On peut aussi penser à d'autres gens qui ont 57 ans, qui n'ont plus de boulot parce qu'on va délocaliser dans un autre pays. Ça va ! Personne ne va pleurer !", avait-elle encore déclaré.

Ces propos ont été applaudis par certains internautes qui le lui ont dit sur Twitter, tandis que d'autres ont critiqué la jeune femme. Alors, Karine Le Marchand a tenté de se justifier et d'enfoncer le clou par la même occasion : "#TPMP #ADP Aux rageurs qui déforment mes propos, écoutez avant de médire: je n'ai rien contre Claire Chazal qui a fait une belle carrière... Mais plus de compassion pour les chômeurs du même âge qui partent sans rien", a-t-elle écrit.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires