En ce moment
 

"Je veux des danseuses à mon enterrement": Patrick Sébastien évoque sa mort et ses dernières volontés

La fin de carrière de l'animateur ne se passe pas au mieux. Alors, il a exprimé quelques volontés par rapport à France Télévisions.

Après 20 années passées à France Télévisions, les relations entre Patrick Sébastien et la chaîne se sont quelques peu crispées. L'animateur digère toujours mal n'avoir cette année que 3 Plus grand cabaret du monde et 4 Années Bonheur à l'écran.

"Je ne critique pas ce choix, mais la direction ne me fait plus confiance, a-t-il exprimé au Parisien. Je suis déçu. Parce qu’on mérite mieux. C’est l’émission la plus regardée sur TV5 monde, c’est une référence mondiale. Elle est plus que digne du service public. Je n’en demandais pas 25. J’en voulais juste deux de plus. Avant, il y en avait une par mois. J’ai un sentiment d’injustice."

Profondément attristé par cette décision, Patrick Sébastien est persuadé qu'il fait partie des personnalités qui comptent et que les téléspectateurs apprécient. Mais lorsqu'il mourra, il ne veut pas d'hommage télévisé.  

 "Je ne veux pas. Voilà. Le jour où je meurs, s’il y a des images qui passent sur le service public, ça sera contre ma volonté", a-t-il décrété.

Il a évoqué d'autres dernières volontés auxquelles il tient : "Je veux des danseuses à mon enterrement. Je veux des obsèques joyeuses. J’y pense parce qu’à 65 ans, je peux faire un AVC demain".

Vos commentaires