En ce moment
 

Sabrina des Mamans s'octroie une journée shopping: "Au fond de moi, je me dis que ce n'est pas bien"

Ce sont 6 jeunes femmes, 6 personnalités, 6 chemins de vie et 6 histoires radicalement différentes. Leur point commun : elles sont toutes déjà mamans. Pour certaines, la maternité n’était pas programmée, pour d’autres, il s’agissait d’un choix mûrement réfléchi, mais leur volonté à toutes: vivre pleinement et intensément leur rôle de de maman tout en assumant les contraintes de leurs vies personnelles.

A 19 ans, Sabrina est maman de Léo. Et à cet âge-là, rien de plus normal que de vouloir s’acheter de nouveaux vêtements. Pour la jeune fille, ça se fait avec la poussette. Elle va dans son magasin fétiche. Elle sait qu’elle ne peut pas dépasser le budget au risque de se disputer avec Florent. Elle essaie un bustier en jeans. "Juste après l’accouchement, je venais beaucoup ici parce que j’adore les vêtements qu’ils proposent. Mais quand j’essayais sur moi, ça ne me plaisait pas. Depuis que je me suis remise au sport, je me sens beaucoup mieux." Pendant les essayages, Léo est grincheux. Sabrina ne traine pas trop, elle prend le petit haut sans rien essayer d’autre. Le commerçant lui fait même un prix pour lui permettre de ne pas trop dépenser.

Je suis dépensière, Flo le sais. Et je suis gênée par rapport à Flo parce que je sais qu’on est en gros désaccord à cause de l’argent. Je crois que c’est la seule et unique raison pour laquelle on se dispute. J’ai toujours peur de ce qu’il va penser.

Après le shopping vêtement, Sabrina va acheter des sushis. Là aussi, Léo s’impatiente dans sa poussette. "Dès que maman passe la carte bleue, t’es pas content, plaisante la jeune maman. Papa sort de ce corps." Ce ne sont que deux achats sur la journée, mais Sabrina se sent mal. "Au fond de moi, je me dis que ce n’est pas bien. Je me dis ‘t’aurais pas dû acheter les sushis, t’aurais pas dû acheter le haut et puis t’aurais eu 30 euros en plus dans la poche.'"

Vos commentaires