En ce moment
 

Pour la finale du Meilleur pâtissier, un candidat revisite le gâteau opéra de manière inattendue: "Ça va loin ! Vous êtes plusieurs à habiter dans ta tête ?" (vidéo)

Pour la finale du Meilleur pâtissier, un candidat revisite le gâteau opéra de manière inattendue:

L'opéra est cette semaine à l'honneur dans la toute dernière épreuve du classique revisité, imaginée par le chef Cyril Lignac. Composé d'un biscuit Joconde moelleux, d'une ganache onctueuse au chocolat et d'une crème au beurre café savoureuse, ce dessert est une véritable gourmandise digne d'une finale ! Alors, lequel de nos finalistes sera sacré petit rat de l'opéra et repartira sous les vivats ?

Après deux heures de pâtisserie, Sandrine, Mélanie, Lila et Chelsea retiennent leur souffle. Cyril et Mercotte vont à présent goûter leur opéra revisité. Le résultat de cette première épreuve de finale sera pris en compte pour désigner, à l’issue de ce marathon gourmand, le meilleur pâtissier 2016.

La dégustation commence avec Sandrine et sa farandole d’opéras revisités à l’orange et à la fève Tonka.

"Visuellement, ça se rapproche bien de l’opéra, c’est une bonne idée d’avoir utilisé l’emporte-pièce", relève Mercotte à la vue du dessert. Après avoir goûté, Mercotte est tout aussi satisfaite. "Je sens la fève Tonka d’une manière très délicate, c’est bien. Mais le café est très loin et le cacao atténue le goût du café."

Cyril, de son côté, félicite Sandrine sur son biscuit. "Il est bien moelleux, on sent bien les amandes, c’est très bon… Mais ça pêche par manque de café !"

"Oh la boulette!"

C’est le tour de l’opéra de Lila, qui n’a malheureusement pas eu le temps de terminer. "Oh la boulette !", lance Cyril en voyant le résultat. "Pour une revisite, c’est une revisite ! Ça va loin ! Vous êtes plusieurs à habiter dans ta tête ?"

Mercotte dit quand même "Bravo". "C’est très original ! On va voir si on retrouve l’opéra à la dégustation."

"C’est gourmand, il y a du croquant, j’aime bien. La crème anglaise est bonne. Je trouve ça très bon, c’est un très bon dessert ! Mais… Ce n’est pas un opéra revisité. Quand tu manges, ça pourrait être un tiramisu !"
Grab_20161212_125423_775
 Le spéculoos, l'arme secrète de la candidate belge

Mélanie, l’institutrice belge, mise sur son opéra revisité au spéculoos pour séduire le jury dès la première épreuve. Cyril trouve le résultat original mais remarque qu’elle a été prise par le temps. "Je vois que tu n’as pas terminé de décorer." Mélanie aurait voulu mettre des feuilles d’or et un cerclage en chocolat… Mais le temps a manqué. "Je vois les couches, il y a la crème au beurre, c’est très joli", dit Mercotte après avoir coupé le dessert.

A la dégustation, Mercotte et Cyril semblent conquis. "J’aime la finesse de la crème", dit le chef. "Elle est bien équilibrée et on sent le croustillant du spéculoos. Je trouve ça très bon, c’est agréable, c’est une belle revisite."

Chelsea clos la dégustation, avec son opéra revisité à la myrtille. Malheureusement, elle aussi a manqué de temps. Elle n’a pas su dresser sa crème chantilly. Visuellement, Cyril aime l’idée, même si Mercotte relève que la candidate les a habitués à des choses un peu plus fines. 
Sans-titre-10

"Tu as eu de la chance de ne pas avoir eu le temps de finir"

Et le goût ? "Ce qu’on aime dans l’opéra, ce sont les couches très fines… Là, on sent beaucoup la crème au beurre." Cyril donne un bon point pour la Myrtille. "Même s’il y a des erreurs, c’est plutôt une belle revisite. Mais la chantilly n’aurait pas été nécessaire ! Tu as eu de la chance de ne pas avoir eu le temps de finir."

Cyril et Mercotte vont maintenant devoir désigner le meilleur pâtissier pour cette épreuve.

Celle qui a réussi le mieux son opéra, c’est Mélanie ! La candidate belge ! Le dessert qui a le moins convaincu Cyril et Mercotte, c’est le dessert de Lila. "Déjà un tiers de réussi !" se réjouit la Belge. "Je m’accroche et je vais donner mon maximum."

Vos commentaires