En ce moment
 

L'Alaska bomb de Mercotte: une "catastrophe" pour les candidats du Meilleur Pâtissier (vidéo)

L'Alaska bomb de Mercotte: une

Cette semaine encore, lors de l'épreuve technique, la jurée a placé la base très haut.

Lors de cette semaine de compétition consacrée à la meringue, Mercotte a lancé un fameux défi aux candidats du meilleur Pâtissier pour l'épreuve technique. Ils ont dû réaliser une "Alaska Bomb". Il s'agit d'un gâteau en forme de sphère, fait de glace à la framboise et à la vanille avec des morceaux de noix de pécan, recouverte d'une couche de meringue et flambé au rhum.

Toute la difficulté consistait à assembler les deux demi-sphères et les recouvrir de meringue…

Si tout s'est assez bien passé bien pour Lilas, qui a remporté l'épreuve, les autres candidats ont galéré, leur glace n'étant pas complètement prise.

"Y'a tout qui se barre", a très rapidement constaté Ruth. "C'est la merde, a carrément lancé Aijing. Ça coule comme l'eau du robinet. Si ça continue de couler, il n'y aura plus rien du tout".

Sabine a décidé d'envoyer sa bombe au congélateur quelques minutes étant donné la vitesse à laquelle cela fondait. Une bonne idée puisqu'elle a été l'une des rares candidates dont le gâteau a tenu la distance.

Mélanie et Chelsea ont été en difficulté également: "C'est un petit peu une catastrophe", a lancé cette dernière en tenant de recouvrir sa bombe de meringue.

"C'est le carnage total", a déploré la Belge devant la présentatrice, Faustine Bollaert, désolée de voir les candidats ramer de la sorte.

Au final, c'est Aijing qui a le mieux résumé cette épreuve catastrophique: "Je pense qu'on va le manger avec une paille", a-t-elle lancé.

Vos commentaires