En ce moment
 

Cauchemar en cuisine pour Mélanie, la Belge du meilleur Pâtissier, en larmes: "J'ai honte" (vidéo)

Cauchemar en cuisine pour Mélanie, la Belge du meilleur Pâtissier, en larmes:
Capture d'écran

Cette semaine, les candidats ont dû revisiter la tarte Bourdaloue… Et notre compatriote s'est cassé les dents sur cette épreuve.

Pour le premier défi lancé par Cyril Lignac et Mercotte cette semaine, les candidats du Meilleur Pâtissier doivent revisiter la tarte Bourdaloue… Un classique de la pâtisserie française aux poires et amandes.

Très ambitieuse, la candidate belge, Mélanie, veut poser sur sa pâte sablée des amandes caramélisées, de la mousse de poire, et des poires sculptées garnies de crème d'amande.

Mais au moment de dresser, c'est la catastrophe pour la pâtissière: "Ma crème n'a pas pris!", s'écrie-t-elle en tentant tout de même de la mettre en place. Aijing lui propose de l'aide en lui donnant de la chantilly aux amandes mais ce n'est pas mieux… "C'est du n'importe quoi, ça dégouline, c'est encore pire", constate-t-elle alors qu'il ne lui reste que quelques minutes pour finaliser son dessert.

Un autre candidat lui vient également en aide en lui donnant à son tour sa chantilly mais ça ne veut pas prendre. "Elle est trop chaude ta génoise, Mel", lui explique Frédéric. Mais il est trop tard et c'est une tarte dégoulinante que doit présenter la candidate, dégoûtée.

"C'est du tout ce que je voulais sortir, la mousse n'a jamais pris, ça dégouline dans tous les sens, déplore la candidate, les sanglots dans la voix. J'ai vraiment honte de ce que j'ai sorti."

À la dégustation, la déception est au rendez-vous puisque Mercotte et Cyril Lignac constatent l'échec de cette revisite: "Ça manque de cuisson"

Vos commentaires