En ce moment
 

Alicia a le coup de foudre pour Eric: "Il est canon, sympa, parfait. Je ne regrette pas d'être venue" (vidéo)

La semaine dernière, nos candidats ont découvert leurs lettres. Les prétendantes les plus chanceuses ont été invitées à rencontrer leur agriculteur préféré et ont obtenu 5 minutes pour les séduire. Ce soir, les tête-à-tête se poursuivent et certaines sont prêtes à tout. Émus, embarrassés, les agriculteurs font de leur mieux. Qui sera invité à la ferme? On attend le verdict.

Eric rencontre ses prétendantes ce mardi soir. Et la liste d'attente est longue pour le bel agriculteur. C'est au tour d'Alicia de se diriger vers Eric, accompagnée par Sandrine Dans: "Je vais t'emmener jusqu'au point de rendez-vous", la guide Sandrine dans les dédales du château Charles. "Jusqu'au beau jeune homme", la corrige Alicia, émoustillée par son date.

"Tu es impatiente?", lui demande Sandrine, qui réalise que Alicia a développé un gros béguin pour Eric.

"Oui", répond Alicia en détaillant sa détermination: "Et je suis une battante."

"Tu es venue pour lui mettre le grappin dessus?", s'enquiert Sandrine.

"Oui, quand je l'ai vu, cela a été l'étincelle, le vrai coup de foudre", confie Alicia.

Une fois devant lui, Alicia, très franche, inonde Eric de compliments: "J'ai aimé ton sourire, ton regard. Et le travail cela ne me fait pas peur."

En effet, pas question de se laisser désirer pour la jeune femme qui veut être choisie pour continuer l'aventure: "Quand je t'ai vu à la télé, je me suis dit: "C'est peut-être l'homme de ma vie. Je vais me battre jusqu'au bout et si tu me choisis, tu ne le regretteras pas."

La détermination d'Alicia met un peu Eric mal à l'aise qui évite de croiser son regard.

Après sa rencontre avec Eric, Alicia rejoint les autres candidates et fait part de ses impressions: "Il est canon. Il est sympa. Il est parfait. Je ne regrette pas d'être venue".

Eric lui ne fait qu'une seule remarque après sa rencontre avec Alicia: "Elle est allée au solarium", ayant remarqué le bronzage de la jeune femme.

Vos commentaires