En ce moment
 

Meghan Markle veut devenir "la personne la plus célèbre du monde"

Meghan Markle veut devenir
(c)Isopix
 
Meghan & Harry
 

Meghan Markle a demandé à ses employés en charge de ses relations publiques de "faire d'elle la personne la plus célèbre du monde", révèle ce mardi, la biographe royale, Lady Colin Campbell.

Lady Colin Campbell - qui a déjà écrit sur la mère du prince Harry, la princesse Diana - a déclaré qu'elle ne s'était penché sur le cas de Meghan Markle que "après avoir appris que la duchesse de Sussex avait confié à son attaché de presse américain et ses conseillers en relations publiques qu'elle voulait faire en Amérique tout ce qu'il lui était strictement interdit de faire en tant que membre de la famille royale."

"Avec la connivence de Harry bien entendu", a révélé la biographe de 71 ans à Graham Norton dans son émission de radio de la BBC, accusant la duchesse de Sussex de s'ingérer dans les entreprises commerciales ainsi que dans la politique.

"Meghan Markle a demandé à ses conseillers en relations publiques de faire d’elle la personne la plus célèbre du monde", a insisté Campbell sur la stratégie de Markle déjà fixée l’année dernière avant le Megxit.

L'observatrice royale a déclaré que c'était "une politique très délibérée".

"Et cela doit impliquer une énorme controverse - sinon vous n'êtes tout simplement pas si célèbre", a-t-elle ajouté.

Campbell a admis qu'elle-même alimentait ce plan en écrivant son livre, «Meghan and Harry: The Real Story».

"Je pense que l’histoire est en train de se faire, et je me fiche de savoir si elle finit par être la personne la plus célèbre de la planète ou non", a-t-elle déclaré à Norton sur le podcast de la BBC publié samedi. "Je me soucie [juste] qu'il y ait une histoire intéressante à raconter."

La biographe a également affirmé qu'une fois qu'elle avait commencé à écrire son livre, les Sussex avaient tenté "d'influencer le récit par des amis communs".

"Harry, au nom de Meghan, a demandé à un de ses grands amis de me vendre un tas de déchets sur Meghan et sa relation avec son père", a-t-elle déclaré à Norton. "J'ai refusé parce que je savais que c'était complètement faux."

 




 

Vos commentaires