En ce moment
 

Le père de Meghan Markle n'en peut plus d'être écarté de la vie de sa fille: "Je ne voudrais rien de plus que mettre une photo d'Archie dans un cadre"

Le père de Meghan Markle n'en peut plus d'être écarté de la vie de sa fille:
© Image Isopix

Thomas Markle, qui est brouillé avec sa fille Meghan Markle, l'épouse du prince Harry, a critiqué le fait d'être devenu un "fantôme" dans la vie de Meghan, tout en l'accusant de dire des "mensonges" sur la façon dont elle a financé ses études universitaires.

L'homme de 75 ans, qui vit au Mexique, a déclaré dans une interview à un quotidien britannique publiée dimanche qu'il n'avait plus entendu parler de la duchesse de Sussex ou de son mari, le prince Harry, depuis qu'il n'a pas pu assister à leur mariage en mai 2018.

Thomas Markle a indiqué au Daily Mail qu'il avait espéré en vain recevoir une photo de son petit-fils Archie, le premier enfant de Harry et Meghan, né le 6 mai.

Je ne voudrais rien de plus que mettre une photo d'Archie dans un cadre

"Il n'y a jamais eu de problème entre Meghan et moi jusqu'à récemment", a estimé Thomas Markle, qui n'avait pas pu conduire sa fille à l'autel du château de Windsor en raison de problèmes cardiaques.

Avant l'annonce de son absence, le septuagénaire avait été au coeur d'une polémique née de la publication de photos posées le montrant en train de se préparer pour le mariage alors même qu'il se plaignait de l'intrusion de la presse.

"Je suis resté silencieux parce que Meghan était enceinte d'Archie mais je m'exprime aujourd'hui parce qu'eux et leurs Relations Publiques continuent de m'évincer de sa vie", a-t-il ajouté.

"Parfois, j'ai le sentiment que les gens pensent que je n'aime pas ma fille. Je l'aime beaucoup. Je ne voudrais rien de plus que mettre une photo d'Archie dans un cadre."

Thomas Markle a ajouté qu'il était "déçu" de ne pas avoir vu son petit-fils Archie. Il a ajouté qu'il avait fait des efforts pour se réconcilier avec Meghan, jusqu'à présent en vain.

J'ai payé chaque centime de ses frais de scolarité

"Je lui ai transmis une carte par l'intermédiaire de son conseiller financier à Los Angeles, mais je n'ai pas eu de retour", a-t-il indiqué. "Je n'ai aucune idée si elle l'a eue."

Dans l'interview au quotidien britannique, Thomas Markle a aussi nié les déclarations de Meghan lors d'une visite royale aux Fidji, en octobre 2018, où elle avait évoqué ses propres difficultés à financer ses études universitaires aux Etats-Unis.

"Je suis désolé mais c'est complètement faux. J'ai payé chaque centime de ses frais de scolarité et j'ai des relevés bancaires pour le prouver", a-t-il déclaré. "Je suis fatigué de ses mensonges. Je suis fatigué d'être calomnié et exclu de leurs vies. J'ai toujours assumé mes responsabilités en tant que père. Les propos de Meghan sont offensants."

Vos commentaires