En ce moment
 

Un chroniqueur de TPMP poursuivi en justice par le frère de Yann Moix

Un chroniqueur de TPMP poursuivi en justice par le frère de Yann Moix
© TPMP

Comme nous vous l'expliquions le 17 septembre, Alexandre Moix accuse son frère Yann Moix de l'avoir torturé. Selon lui, 'écrivain Yann Moix est l'auteur et non la victime de la plupart des sévices qu'il décrit dans son roman "Orléans". Il s'était exprimé dans une lettre ouverte publiée par Le Parisien en août dernier. "Il sacrifie la réalité sur l'autel de ses ambitions littéraires", estime Alexandre Moix, refusant que son frère se dresse "comme le porte-flambeau de la cause des enfants malheureux" alors que, selon lui "il se moque éperdument" de la souffrance des autres.

Après cette lettre ouverte, le petit frère du romancier a accordé une interview à BFM TV. Selon lui, Yann Moix "était un enfant psychotique". "On ne peut pas décemment faire ce qu’il m’a fait sans que ça relève de la psychiatrie", a lancé Alexandre Moix.

"Je me souviendrais à vie de cette scène où, de force, il est venu me chercher. Il m'empoignait les cheveux. Il m'a pris une fois la main et l'a mise de force dans les persiennes de notre chambre et les a refermées sur mes doigts. J’en ai vomi de douleur et je suis tombé dans les pommes. Le lendemain, j’ai eu tous les ongles qui sont tombés. Il y a d’autres fois où il essayait de m’étouffer avec des oreillers (...) Il a été mon bourreau", a raconté Alexandre Moix.

L'affaire a fait grand bruit. Fin septembre, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont également parler des tensions entre les deux frères. Eric Naulleau s'est longuement penché sur la question sur le plateau de l'émission présentée par Cyril Hanouna. L'éditeur avait évoqué interview de la grand-mère des Moix, dont quelques extraits avaient été le diffusés le 23 septembre. "Yann réussissait dans tout ce qu'il faisait (...) j'pense qu'Alexandre en a toujours été un petit peu jaloux. (...) Il n'attendait que ça, comme un fauve après sa proie. Il raconte des histoires sur Yann qui n'existent pas du tout, j'en suis certaine", avait lancé la mamie de Yann Moix.

"Elle hésitait car elle savait que ça allait mal se passer avec la famille. Ce qui est le cas ; depuis qu'on a diffusé les extraits, elle est harcelée par Alexandre Moix qui n'avait pas appelée sa grand-mère depuis 10 ans et qui depuis la harcèle au téléphone. Elle s'est également fait incendier par sa fille", avait expliqué Eric Naulleau sur le plateau de TPMP.

Alexandre Moix n'a pas apprécié les propos du chroniqueur. Il a décidé de porter plainte contre Eric Naulleau, selon Public. "Lors de l’émission TPMP du 24 septembre dernier, j’ai été mis en cause publiquement. Des allégations d’une extrême gravité ont été proférées à mon encontre à une heure de grande écoute. J’ai aussitôt adressé un droit de réponse, via mon avocat Maître Emmanuel Pierrat, à la chaîne C8. Or, cette dernière me refuse ce droit élémentaire de pouvoir répondre aux accusations graves dont je fais l’objet. Dans cette émission, ma grand-mère, âgée de 94 ans, se répand en propos injurieux et calomnieux contre moi, au cours d’une interview réalisée par Eric Naulleau. Cette interview a été présentée par Cyril Hanouna comme l’ultime vérité sur l’affaire Moix. Or, je le sais aujourd’hui, cette séquence a été entièrement téléguidée par mon frère Yann Moix. C’est lui qui a fourni à son complice Eric Naulleau les coordonnées de ma grand-mère contrairement à ce qu’il prétend (...) C’est pourquoi Monsieur Eric Naulleau aura à répondre de ses affirmations mensongères et diffamatoires non plus dans l’arène médiatique, mais devant la Justice", a annoncé le frère de Yann Moix dans une lettre publiée par Télé-Loisirs.

Vos commentaires