En ce moment
 

Pourquoi Mulan, le nouveau film de Disney, crée la polémique?

Pourquoi Mulan, le nouveau film de Disney, crée la polémique?
(c)belga
 
 

Le film "Mulan" au casting entièrement asiatique a été lancé vendredi sur la plateforme de streaming Disney+, une sortie historique sur petit écran qui pourrait changer la face d'Hollywood selon les spécialistes.

La superproduction de 200 millions de dollars aurait dû sortir dans les cinémas nord-américains en mars. Mais cette version en prise de vue réelle du film d'animation éponyme, inspiré de la légende chinoise de Hua Mulan, a été l'une des premières victimes de la pandémie de coronavirus.

En août, alors que la réouverture des salles était encore incertaine, Disney a décidé de diffuser "Mulan" directement sur sa propre plateforme de visionnage à la demande Disney+, pour un prix de 30 dollars, en plus de l'abonnement. Il sortira toutefois sur grand écran la semaine prochaine en Chine, où Disney+ n'est pas disponible.

Quelques heures après cette sortie, les protestations et les appels au boycott contre cette adaptation de l'histoire de Mulan par Disney ont apparu. Ce week-end, les hashtags #BoycottMulan pullulait sur Twitter.

Qu'est ce qui dérange?

L'actrice et star du film Liu Yifei a fait plusieurs commentaires l'été dernier montrant son soutien aux forces de police de Hong Kong à un moment où les habitants de Hong Kong protestaient contre les nouvelles politiques suggérées qui permettaient aux citoyens d'être extradés vers la Chine continentale, a souligné la BBC.

Liu a partagé un message sur Weibo, une plate-forme chinoise populaire de médias sociaux, qui disait: "Je soutiens la police de Hong Kong, vous pouvez me battre maintenant", selon The Hollywood Reporter. Liu a ensuite ajouté sur Weibo en anglais: "Quelle honte pour Hong Kong".

Ces remarques sont survenues à un moment où le monde entier regardait Hong Kong se transformer en manifestations pro-démocratie. 

Mushu a disparu

Le personnage du dragon appelé Mushu a disparu dans cette version de Mulan et ceci pour plaire à la Chine. Selon Stanley Rose, spécialiste de la Chine et professeur à l'Université de la Californie du Sud, qui s'exprimait dans le journal Le Soir: "Mushu était très populaire aux Etats-Unis mais les Chinois le détestaient, car il pervertissait ce symbole de leur culture". Donc pour plaire à Pékin, il a fallu s'en débarrasser.

Le personnage de Li Shang a également disparu

Les connaisseurs de la première version du film Mulan ont également remarqué qu'un autre personnage était passé à la trappe: le général Li Shang. Un producteur de Disney a expliqué à la BBC cette absence remarquée. A l'ère #MeToo, cette histoire avec un supérieur de l'armée n'était pas la bienvenue.

"Je pense qu'en particulier à l'époque du mouvement #MeToo, avoir un commandant qui est aussi un amoureux sexuel était très inconfortable et nous ne pensions pas que c'était approprié", a déclaré le producteur. 




 

Vos commentaires