En ce moment
 

Le CLASH "Booba VS Kaaris" bloque tout un TGV: la SNCF va déposer plainte

Le CLASH
© Isopix

En france, un TGV a été annulé vendredi au départ de la gare de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), après avoir été recouvert sur une longueur de cinq voitures d'un tag de 210 m2, a-t-on appris auprès de la SNCF qui annonce qu'elle va déposer plainte.

Vendredi matin, "le TGV qui devait faire Saint-Malo-Paris n'a pas pu partir car il a été tagué dans la nuit sur une longueur assez importante et entièrement couvert, cela concerne également les vitres", a indiqué Thierry Chaplais de la direction de la communication de la SNCF.

Le tag mentionne en lettres capitales les noms "Karis vs. Booba", deux frères ennemis du rap français, avec le nom de Kaaris mal orthographié, selon les photos de la SNCF publiées sur les médias locaux.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"Le tag a été peint au rouleau. La surface a été occultée pour laisser apparaître des noms à la peinture noire", a-t-il ajouté. Cinq voitures ont été recouvertes. Sur place, la police et la sureté ferroviaire ont procédé à des prélèvements et une enquête a été ouverte. Le coût du préjudice n'est pas connu mais la SNCF annonce qu'elle déposera plainte lundi.

La SNCF a demandé aux voyageurs de prendre un TER avec correspondance à Rennes sur Paris et le TGV a été emmené au technicentre de Paris afin de retirer le tag. Selon les premiers éléments, le ou les auteurs du tag sont entrés par effraction sur le domaine de la SNCF.

"Pour peindre un TGV, il a fallu des perches. Il y a un caténaire qui est alimenté, même la nuit, le risque pris par des personnes qui ont fait cela était important. Il y aurait pu avoir des conséquences", a souligné M. Chaplais.

Alors que la SNCF se prépare à un week-end de grands départs, la direction de la SNCF regrette qu'un train se trouve immobilisé, "l'empêchant d'avoir un parc optimum pour le départ de vacances". Booba a réagi à cette affaire sur son compte Instagram en publiant l'image du tag. "La seule issue c'est la bagarre", a écrit B2O.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Booba et Kaaris ont été condamnés début octobre à 18 mois de prison avec sursis pour leur retentissante bagarre à l'aéroport d'Orly en août. Le mois dernier, Booba a annoncé sur les réseaux sociaux pour le 5 avril à Bruxelles un combat de boxe contre son rival Kaaris, avec "300.000 euros garantis" à la clef.

Vos commentaires