En ce moment
 

La tournée de Matt Pokora à nouveau menacée: COUP DE GUEULE de l'artiste

La tournée de Matt Pokora à nouveau menacée: COUP DE GUEULE de l'artiste
©Isopix
 
Matt Pokora
 

Matt Pokora n’est pas d’accord avec le nouveau décret du ministère français de la Culture demandant un siège d’écart pendant les concerts. Pour lui, ces mesures sont intenables. Il s’en prend au ministère et à Emmanuel Macron.

La tournée de Matt Pokora avait déjà souffert du coronavirus en mars dernier. Ses concerts avaient été annulés, déplacés, les fans avaient été remboursés et avaient pu racheter leurs billets. Mais les nouvelles consignes françaises pourraient à nouveau tout chambouler.

Le chanteur d’ordinaire calme et bonne ambiance sur les réseaux sociaux, a poussé un coup de gueule. Dans sa story Instagram, il s’adresse directement au ministère de la Culture et à Emmanuel Macron: "On a bien compris qu’on était la dernière roue du carrosse… mais un peu de considération pour toutes celles et ceux à qui vous aimez être associés quand tout va bien!"

Le ton est donné. "Donc soit vous annoncez ‘concerts possibles avec port du masque obligatoire jusqu’à tant de personnes’ soit vous interdisez et au moins on sait à quoi s’en tenir et on passe à autre chose."

"Genre y a vraiment des gens qui se sont concertés, ont réfléchi et on fait des réunions pour envoyer une annonce comme ça?!"

Pour l’artiste, les règles sont intenables: "Votre règle du siège d’écart est impossible à mettre en place quand les billets sont tous vendus depuis des mois ! On fait comment pour savoir qui a acheté telle ou telle place, qui est en groupe, qui ne l’est pas?! On va rechercher les gens dans la nature?! C’est n’importe quoi…"

"Interdisez les rassemblements dans ce cas-là et arrêtez de nous laisser dans le flou et de faire des nouvelles annonces qui ne nous aident absolument pas... merci," conclut Matt Pokora. Il partage aussi le nouveau décret autorisant les rassemblements de plus de 5000 personnes dès le 1er septembre 2020 avec un siège de distance.

Selon l’artiste, le ministère n’a pas pris en compte les avis des producteurs de spectacles.

Story de Matt Pokora
©Instagram @mattpokora

 




 

Vos commentaires