En ce moment
 

Jamel Debouze se confie sur son accident et la perte de sa main: "Je dansais pour prouver à tous que tout allait bien"

Jamel Debouze se confie sur son accident et la perte de sa main:

Jamel Debouze, qui est en pleine promotion pour son film "pourquoi j’ai mangé mon père", s’est confié au journal français "Le Parisien" et est revenu sur l’accident qui lui a fait perdre sa main.

Le comédien garde son humour même en évoquant des souvenirs douloureux. "Au départ, j’étais danseur", raconte-t-il en revenant sur son adolescence et son accident survenu alors qu’il avait à peine quinze ans. "Pour montrer aux autres que tout allait très bien, pour me montrer à moi que tout allait très bien, je dansais. Je faisais du hip-hop, mon rêve c'était de faire la première partie de NTM."


"J'ai immédiatement écrit de la main gauche"

Jamel Debouze s’est fait happer par un train le 17 janvier 1990 en traversant des voies avec un de ses amis, tué sur le coup. Malgré cette épreuve, il a rapidement pris le dessus. "Quand le médecin est venu et m'a appris que je ne pourrais plus bouger le bras, il avait des stylos dans sa poche. Je lui ai demandé de m'en prêter un et je me suis immédiatement mis à écrire de la main gauche. Sans réfléchir, j'ai pris ma douleur à crédit" explique-t-il.


"Une prothèse, non merci!"

Interrogé sur la possibilité de faire usage des nouvelles technologies médicales, il est catégorique : "Jamais de la vie ! En revanche, s'il y avait un bras bionique pour 40 euros, je prends. Pour mettre une prothèse biomimétique, il faut être amputé, alors retirer mon bras... non merci."

Vos commentaires