En ce moment
 

Enervée, Nabilla répond à Eric Zemmour sur Snapchat: "Mais d'où tu sors mec?" (vidéo)

Enervée, Nabilla répond à Eric Zemmour sur Snapchat:

Nabilla a réagi aux propos d'Eric Zemmour quelques jours après le passage de ce dernier sur le plateau des "Terriens du dimanche".

Éric Zemmour était sur le plateau des "Terriens du dimanche" de Thierry Ardisson. Il s'attaquait cette fois-ci au prénom de la chroniqueuse Hapsatou Sy, une "insulte à la France" selon lui. La société de production avait coupé l'extrait avant la diffusion de l'émission de Thierry Ardisson ce dimanche mais la chroniqueuse l'a diffusé sur les réseaux sociaux. La mécanique Zemmour a alors marché à plein: le CSA avait reçu vendredi 220 signalements concernant cet extrait qui, diffusé sur internet, n'est pas de son ressort.

Hapsatou Sy a lancé une pétition pour faire interdire le journaliste sur les plateaux, signée par plus de 100.000 personnes en 24H. Des élus sont montés au créneau : "les médias invitent Zemmour pour créer le buzz car ils savent qu'il va déraper", a condamné le sénateur communiste Fabien Gay. "Il faut toujours rappeler que les propos racistes ne sont pas une opinion mais un délit". Même la ministre de la Culture Françoise Nyssen a pris position sur Twitter: "aujourd'hui, je le dis : je m'appelle Hapsatou Nyssen", a lancé la ministre jeudi dans un discours sur la diversité au cinéma.

C'est au tour de Nabilla de réagir aux propos de Zemmour. La fiancée de Thomas Vergara s'est exprimée sur Snapchat. "Mais d'où tu sors mec? Mais qu'est-ce que tu veux en fait? Mais t'es taré... Tu ne savais pas qu'en France il y avait des Hapsatou, des Nabilla, des Mohamed, tu ne savais pas ça toi? Tu crois qu'on va tous s'appeler Jean-François ou Pierre-Alain pour habiter en France? Tu crois que c'est ça la France? (...) La France c'est Black-Blanc-Beurre, c'est mélangé", lance la jeune femme énervée.

"Oui, je me sens concernée et oui, je me sens persécutée. Je ne m'appelle pas Marie ou Claire. Je m'appelle Nabilla et je suis très fière de mes origines (...) Pour moi ce qu'il a fait c'est de la discrimination pure et simple en fait", ajoute-t-elle.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires