En ce moment
 

Coronavirus - Luc Dardenne est inquiet pour le secteur culturel: "Des gens ont faim et ça, c'est pas normal" (vidéo)

CORONAVIRUS

Le réalisateur de cinéma Luc Dardenne était en direct dans le RTLINFO. Il expliquait sur notre antenne qu'il n'était pas rassuré sur le futur de la culture. Avec 300 autres artistes et travailleurs du secteur culturel, il a adressé une lettre ouverte à la Première ministre, Sophie Wilmès (MR), pour tirer la sonnette d'alarme.

Ces artistes plaident pour un "état d'exception" pour le secteur, avec des "mesures extraordinaire qui garantissent un revenu pour chacun qui peut démontrer exercer une activité artistique régulière", selon cette missive publiée sur le site internet d'information De Standaard lundi soir et que Le Soir mentionne aussi mardi.

Comme ses congénères, Luc Dardenne attend impatiemment demain le nouveau Conseil de sécurité pour apprendre quelles mesures vont être annoncées dans ce secteur.

Il détaille son inquiétude en 3 points.

Tout d'abord, il souhaite savoir si les répétitions et les activités des artistes vont recommencer.

Ensuite, il demande à la Première ministre de décréter un "état d'exception", assorti de mesures dont un revenu garanti et un prolongement du droit aux allocations de chômage pour ceux qui y ont droit dans le cadre de leurs activités artistiques. Et de citer Fabrice Murgia: "Certains ont des problèmes de frigo, j'entends par là que des gens ont faim, et ça, c'est pas normal."

Il craint aussi qu'une large partie des activités du secteur culturel ne puissent pas reprendre "normalement, d'une manière continue et rentable sans qu'un vaccin ne soit disponible pour la population".  

Comme les artistes sont liés à un marché du travail intermittent, Luc Dardenne souhaiterait qu'à l'avenir, le statut des artistes soit revu. 

Et quand à la question de notre journaliste qui lui demandait quel secteur de la culture serait prioritaire pour obtenir ces aides, Luc Dardenne répond "qu'il ne faut pas non plus créer la guerre des pauvres". 

 

Vos commentaires