En ce moment
 

Amel Bent se confie sur son impressionnante perte de poids: "Je me suis sous-alimentée face à un problème qui m'a coupé l'appétit"

Amel Bent se confie sur son impressionnante perte de poids:

Son impressionnante perte de poids avait inquiété les fans qui estimaient que la chanteuse était devenue "trop maigre".

Amel Bent est régulièrement interrogée sur son impressionnante perte de poids. En effet, malgré ses deux grossesses, la chanteuses apparaît amincie. Depuis, nombreux sont qui veulent connaître le secret d'une telle métamorphose. 

"Est-ce que tu nous diras un jour comment tu as fait pour perdre du poids? Je sais qu'il n'y a pas de miracle mais le partage d'expérience est toujours riche", s'est récemment demandée une internaute. Sa requête a finalement été entendue puisque la jeune femme a répondu à travers un message dans lequel elle se livre, sans détours, sur cet important changement. 


"Pas de sleeve ni régime draconien"

"Ma 1ère grosse perte de poids à été involontaire puisque je me suis simplement sous-alimentée face à un problème perso qui m’a radicalement coupé l’appétit après ma 1ère grossesse (-17kg en 4 mois) ensuite j’ai repris un peu de poids (6–7kg) puis tout reperdu après ma 2ème grossesse. Aujourd'hui, je suis stable car je mange très sain (grâce à ce que je cuisine pour mes filles) et j’ai arrêté soda, fast-food, pain et fromage", a précisé la jeune femme. Avant d'ajouter: "Pas de sleeve ni régime draconien, mais presque aucun excès, et sûrement un changement hormonal en vieillissant et avec les grossesses". 

Amel Bent a conclu en expliquant que cette perte de poids l'avait aidé à se sentir mieux: "Je prends plus de plaisir avec les fringues mais je reste un peu complexée malgré tout". "Il faut du temps et du recul pour pouvoir s'accepter vraiment ronde ou pas", assure-t-elle. 

Son impressionnante perte de poids avait inquiété les fans qui estimaient que la chanteuse était devenue "trop maigre". "Perdre du poids c'est bien, mais trop c'est pas mieux" indiquait une abonnée.

Vos commentaires