En ce moment
 

"Faire rire avec l’humour d’autrui c’est un peu comme faire jouir avec le sexe d’un autre": Yann Moix descend Gad Elmaleh (vidéo)

© Dailymotion

Yann Moix a dédié sa chronique des "Terriens du samedi" du 2 février aux accusations de plagiat qui pèsent contre Gad Elmaleh. Pour l’écrivain, cette pratique est inadmissible. Il a donc décerné son "Moix d’or du rire jaune" à l'humoriste de 47 ans.

"Faire rire avec l’humour d’autrui c’est un peu comme faire jouir avec le sexe d’un autre. C’est un manque de respect non pas pour le public... le public lui s’en fiche, on lui donne un rire, il rit. Ce n’est pas un manque de respect pour le plagié. Pour le plagier, c’est un honneur. Non, c’est un manque de respect pour soi-même. C’est-à-dire que c’est reconnaître tout d’un coup que l’on n’est rien du tout et que l’autre est tout finalement. Le plagiat c’est la jalousie plus le vol. L’impuissance plus l’indignité. La paresse plus le mensonge", a lancé l’auteur du livre "Rompre", avant d'ajouter: "Mais le plagiaire finit toujours par croire que ce qu’il a volé est de lui et ça c’est un truc que j’ai souvent remarqué... Eric Clapton a quand même tenté de se hisser jusqu'à BB King, c'est quand même quelque chose de louable. Gad Elmaleh, lui, a fait les poches de Dany Boon, c'est autre chose".

"Mais Gad Elmaleh reste quand même un génie parce qu’il parvient à ne faire rire que lui-même, avec l’humour des autres", a précisé le chroniqueur.

Une vidéo DailyMotion a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires