En ce moment
 

Lourd problème de tuyauterie pour Manneken-Pis: "Il consommait l'eau de quatre à cinq ménages bruxellois"

Lourd problème de tuyauterie pour Manneken-Pis:

Le jet ininterrompu du Manneken-Pis partait directement à l'égout! De quoi ternir l'image du Bruxellois le plus connu au monde... jusqu'à ce que l'anomalie soit réparée et que l'eau de cette fontaine vieille de 400 ans puisse s'écouler en circuit fermé, sans fuite.

Problème de tuyauterie

Passage obligé des touristes dans la capitale belge, la fontaine avec son petit bonhomme (Manneke en néerlandais) en train d'uriner cachait un problème de tuyauterie que personne ne soupçonnait.

Ne plus perdre "1.500 à 2.500 litres d'eau par jour"

Et qui vient d'être résolu, courant mars, par la simple pose d'une gouttière sous le monument classé, afin de ne plus perdre "1.500 à 2.500 litres d'eau par jour", selon la commune. Soit l'équivalent de ce que consomment "quatre à cinq ménages bruxellois".

L'ancienneté du problème n'est pas connue. "On préfère regarder vers l'avenir", dit en souriant Régis Callens, le technicien municipal chargé du dossier. "Il manquait juste la jonction entre la vasque (où atterrit le jet, ndlr) et le bac de récupération" à partir duquel une pompe renvoie l'eau vers la petite statue en bronze, explique-t-il à l'AFP.

"On a simplement placé une petite gouttière qui récupère l'eau de la vasque. Donc on est vraiment dans un circuit fermé, on n'a plus de perte", ajoute le technicien en montrant le nouveau dispositif en souterrain.

Une consommation anormale révélée par un "mouchard"

La Ville de Bruxelles doit gérer la consommation de 350 à 400 compteurs d'eau pour ses écoles, bâtiments administratifs et autres monuments publics.

La consommation anormale de la fontaine du Manneken-Pis a été repérée grâce à un nouveau système de "mouchards" placés sur les compteurs et renseignant en temps réel sur les éventuelles fuites.

Manneken-Pis est devenu éco-responsable, devenez le aussi!"

"On veut mener une vraie politique de limitation du gaspillage", fait valoir Benoît Hellings, le nouveau premier adjoint (Ecolo) en fonction depuis fin 2018.

L'opération anti-fuite sur le célèbre petit bonhomme de 55 cm est pour lui une opportunité idéale pour faire de la prévention. "On veut dire aux Bruxellois, aux Belges et à tous les Européens: "si Manneken-Pis est capable de ne plus gaspiller l'eau potable, vous pouvez le faire vous aussi". Manneken-Pis est devenu éco-responsable, devenez le aussi!", poursuit l'élu.

Si certaines archives font remonter la création de la fontaine au XIVe siècle, la statue en bronze du garçon nu, qui rappelle un angelot sans ailes, date de 1619. Celle qui est visible aujourd'hui à l'angle de deux rues pavées du centre historique n'est toutefois qu'une copie.

"Insouciance bruxelloise" 

La statue originale est conservée depuis un demi-siècle au musée de la Ville de Bruxelles, pour éviter le vol. Côté symboles, le Manneken-Pis "incarne l'insouciance et la résistance bruxelloises", selon la page dédiée du site de la région Bruxelles-Capitale.

Une des légendes circulant à son propos veut que l'enfant ait sauvé Bruxelles d'une gigantesque explosion à la poudre à canon qui menaçait au XVIIe siècle les murs de la ville. Il aurait éteint la mèche en urinant dessus.


Vos commentaires