En ce moment
 

Emily in Paris: le resto de la série pris d'assaut

Emily in Paris: le resto de la série pris d'assaut
© Youtube
 
 

Le créateur de "Sex and the city" ou "Melrose Place", Darren Star, dévoile le charme et les malentendus de la vie parisienne d'une jeune cadre américaine dans sa nouvelle série: "Emily in Paris". "Emily in Paris prouve que les gens ont une vraie affinité avec la France et une vraie histoire d'amour avec Paris", a lancé Darren Star, un des invités d'honneur du MIPCOM, le marché cannois des programmes TV. 

"C'est une histoire connue, mais jamais une série TV ne l'a montré de cette manière", a souligné l'auteur, producteur et réalisateur américain. Emily, une jeune femme de Chicago interprétée par Lily Collins, la fille du musicien Phil Collins, se retrouve par hasard à travailler dans le marketing à Paris, alors qu'elle ne parle pas un mot de français.

Encore mieux que "Sex and the city" ne l'a fait pour New York, le fait qu'Emily travaille pour une marque de luxe permet aux spectateurs de visiter "les lieux que les gens s'attendent à voir en France", selon le producteur, de la Champagne au monde de la mode.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

La jeune femme vit sur l'idyllique place de l'Estrapade, près du Panthéon. "L'endroit est tellement parfait que j'avais peur que les gens pensent que c'est un lieu imaginaire", décrit Darren Star.

"On vit et on découvre la ville à travers Emily, c'est romantique et glamour, mais elle doit aussi affronter des défis. Il lui faut trouver un plombier, tout est tout petit, elle vit dans une chambre de bonne, mais avec une vue magnifique...", résume Darren Star.

Son voisin, "avec qui elle pourrait commencer une histoire, ou pas", est le chef d'un restaurant proche.

Depuis la sortie de la série, le fameux établissement est pris d'assaut par les fans d'Emily in Paris. Valerio et Yohann, les deux propriétaires du restaurant qui propose de la cuisine italienne, sont surpris par un tel engouement. "Ils l’ont choisi avant l’immeuble où vit le personnage d’Emily, situé sur la même place (...) Nous commençons seulement à voir les retombées cette semaine", a confié Valerio, un des propriétaires du restaurant, au Figaro. 

La sortie de la série tombe au bon moment, car à cause du coronavirus, les propriétaires ont perdu "trois mois entre mars et juin". "Nous sommes aujourd’hui à une perte de 30% de chiffre d’affaires par rapport à l’année dernière", a ajouté Valerio. L'établissement qui compte bien surfer sur la vague, propose même à ses clients un menu "Emily in Paris".

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.



"Amour-haine"

Interrogé sur Donald Trump, Darren Star souligne qu'il "était bon de quitter les Etats-Unis pour quelques mois. Et plus je reste ici et mieux je m'y plais".

Le showrunner décrit "la relation d'amour-haine" du président américain avec Paris. "Beaucoup d'Américains ont la même attitude", explique M. Star, ajoutant: "On en joue un peu".

"On s'amuse avec nos personnages français, avec nos Américains aussi". Les incompréhensions et tensions entre les cultures française et américaine sont au coeur de la série, à parts égales avec l'amour. "La première scène qu'on a tournée est celle où son amie chinoise lui raconte à quel point les Français sont méchants", raconte Darren Star.

"Je me suis dit oh non, on tourne pourtant à Paris avec une équipe de Français tellement sympa. Mais je crois que ça les a bien fait rire", fait-il valoir.

Les acteurs français Philippine Leroy-Beaulieu ("Dix pour cent"), Lucas Bravo et Samuel Arnold complètent le casting.

"C'est aussi une jeune femme têtue du Midwest qui arrive avec pas mal d'idées nouvelles. Elle est gentille et pétillante, et ça ne plaît pas à ses collègues français. Donc elle se fait un peu marcher dessus au début, mais elle s'accroche".

Darren Star n'est pas avare en compliments pour la prestation de Lily Collins, 30 ans, déjà très remarquée dans la version de "Misérables" diffusée par la BBC cette année.

"Lily est une telle star!", a lancé le producteur. "C'est dangereux de faire une série avec elle si vous voulez ne faire qu'une saison. Les gens vont s'attacher à elle. Elle est extrêmement douée pour la comédie romantique".




 

Vos commentaires